Vous êtes ici : Accueil > L'agriculture > Les noisettes
L'agriculture
Le noisetier est aussi appelé coudrier. Coudrier vient du Grec " Corus" qui veut dire casque en raison de la cupule qui coiffe le fruit. Les Turcs furent les premiers à les cultiver. Il fleurit vers février en donnant des chatons mâles jaunes. C'est un arbuste touffu de 2 à 4 m à bois souple, multigaule (composé de plusieurs troncs fins), écorce marron, feuillage caduc, feuille cordiforme dentée avec un sommet en pointe. Le mot noisetier apparaitra au début du XVIe siècle. Les noisettes se récoltent vers septembre-octobre. On le rencontre en lisière des bois, dans les taillis et les haies, il est cultivé en Europe (surtout Espagne, Italie, Portugal, Grèce, France). L'auto-fécondation du noisetier est difficile, il est recommandé de mélanger des noisetiers ayant des dates de fleuraison qui se chevauchent pour avoir des noisettes. Les branches souples du coudrier servent aux sourciers pour repérer les cours d'eau souterrains. La Bactériose produit des dégats sur les rameaux. La Gléosporiose entraine le dessèchement des bourgeons. Le Phytopte du noisetier détruit les bourgeons. Le Balanin des noisettes, au printemps l'insecte perce les jeunes noisettes vertes et y pond ses oeufs, le ver se developpe en se nourrissant de la chair de la noisette qui tombe avant maturité. Voir le diaporama